une planche extraite de cette BD

Prosopopus

Roman graphique

One Shot

Il est grand comme un ours, a une peau tantôt blanchâtre comme du lait d'ânesse, tantôt jaunâtre comme de l'urine. Il a deux dents qui crachent de la fumée, et des yeux tout à fait humains. Il a la queue d'un petit chien. Il a les pattes griffues. Et c'est avec ces pattes qu'il attrape ceux qui l'approchent, et celui qui se fait attraper meurt sans espoir de salut. Le prosopopus est qualifié en langue grecque d'anthropophage, car la plupart du temps, il tue les hommes et les mange. Mais il mange aussi le lait fermenté en grandes quantités.
Récit étrange et pénétrant entièrement muet, Prosopus nous révèle un monde d'où, à son image, brutal, sans pitié et grotesque dans sa démesure jaillit un monstre moderne.
Avec cette œuvre éblouissante, qui ne ressemble à aucune autre, Nicolas de Crécy laisse dans nos cœurs, une fois le livre refermé, une empreinte indélébile.
(c) Dupuis


Prosopopus

versorecto
Scénario :  De Crécy, Nicolas
Dessin :  De Crécy, Nicolas
Couleurs :  De Crécy, Nicolas
Éditeur :  Dupuis
Collection :  Aire Libre
Dépôt légal :  06-2003
Imprimé : 
Cote : 
Format :  Grand / Cartonné 
ISBN :  2-8001-3402-X
Nb. Planches :  94
Commentaire : Supplément de 4 pages : « Prosopopus par Laetitia Bianchi »