une planche extraite de cette BD

On a tué Wild Bill

Western

One Shot

Le parcours mouvementé de Melvin Hubbard, de l'adolescence à l'âge d'homme, débute par un massacre et se clôt sur une tuerie. « On a tué Wild Bill » n'est cependant pas l'histoire d'une vengeance ni d'un épisode sanglant, et encore moins celle de James Butler « Wild Bill » Hicock (qu'il ne faudrait pas confondre avec William « Buffalo Bill » Cody). C'est la fin d'une époque à laquelle on assiste ici. Le XXe siècle est à quelques coups de colt. Un monde est en train de disparaître. L'Ouest sauvage embaume déjà ses mythes. La jeune Amérique a pris ses mesures. Hermann ses crayons et ses pinceaux pour dépeindre à sa manière, de cette façon magistrale et parfaitement maîtrisée qui n'appartient qu'à lui, les mouvements du cœur humain, ses bassesses, sa grandeur, et surtout sa réalité.


On a tué Wild Bill

versorecto
Scénario :  Hermann
Dessin :  Hermann
Couleurs :  Hermann
Éditeur :  Dupuis
Collection :  Aire Libre
Dépôt légal :  06-1999
Imprimé : 
Cote :  15 €
Format :  Grand / Cartonné 
ISBN :  2-8001-2804-6
Nb. Planches :  52
Commentaire : Supplément de 8 pages : « Cœurs sauvages mis à nu »