une planche extraite de cette BD

Des lendemains sans nuage

Science-fiction

One Shot

Les lendemains dépeints sont des plus opulents, mais les éboueurs risquent d'y être submergés par un raz de marée d'immondices. Pour améliorer leur maigre ordinaire, les chômeurs y testent les nouvelles drogues inventées par les chimistes. La société est vouée aux loisirs, mais le virtuel déprécie sournoisement le réel : dans les prisons, les détenus sont abrutis à doses massives de soap-operas. Les limites du corps et de l'esprit sont en outre repoussées à l'infini, mais les J.O. sont sponsorisés par des fabricants de produits dopants et les enfants manipulés génétiquement ne peuvent plus identifier leurs véritables parents. À l'origine de cette évolution programmée de l'humanité, une seule et unique puissante multinationale : Techno-Lab. Pour Nolan Ska, seul objectif pour éviter ça : remonter le temps et retrouver F.G. Wilson, le futur promoteur de Techno-Lab, avant qu'il n'enclenche ce processus !
Composés de plusieurs récits plus interpellants et angoissants les uns que les autres, nés de l'imagination de Fabien Vehlmann et génialement dessinés à quatre mains par Bruno Gazzotti et Ralph Meyer, cet album nous rappelle insidieusement qu'un tel avenir n'est pas nécessairement si lointain ou improbable. Ce brillant one-shot se lit avec une petite pensée vers des œuvres telles que « 1984 » ou « Le meilleur des mondes ».
Cet album a reçu un « Èléphant d'or » pour le meilleur scénario à Chambéry en octobre 2002 et le prix de la « Meilleure BD » aux Utopiales , festival international de science-fiction, de Nantes en novembre 2002.


Des lendemains sans nuage

versorecto
Scénario :  Vehlmann, Fabien
Dessin :  Gazzotti, Bruno
Meyer, Ralph
Couleurs :  Devillers, Bernard
Éditeur :  Le Lombard
Collection :  Signé
Dépôt légal :  11/2001
Imprimé : 
Cote : 
Format :  Normal / Cartonné 
ISBN :  2-80361-668-8
Nb. Planches :  60
Commentaire : Noté « Première édition »