photo

Drac,

Coloriste

Né en FRANCE.

Site Internet : chezdrac.fr/WordPress

Coloriste et illustratrice, Drac est entrée dans le monde de la bande dessinée en 1996. Pendant ses vacances d’été, cette versaillaise d’origine découvre par hasard un album pour lequel elle a instantanément le coup de foudre. Quelque temps plus tard, elle apprend que l’auteur participe à un salon de BD près de chez elle. La décision est vite prise. Elle s’y rendra ! C’est le début d’une longue aventure, toujours en cours. Les salons deviennent sa seconde peau. Attirée par l’ambiance qui s’en dégage, elle les fréquente de manière assidue. Lors de l’un d’eux, elle rencontre une bande de joyeux drilles en passe de fonder l’association Nekomix. Son objectif : réaliser un fanzine. Tout naturellement, Drac se joint à l’équipe et, depuis lors, y apporte sa motivation et son dynamisme. Parallèlement, Drac continue ses études en communication visuelle et, par la suite, commence à travailler comme infographiste et webdesigner pour des agences telles Rapsody, InfoFlash ou Innovactif. Sa rencontre avec Phicil, lui ouvre les portes de la couleur. Le dessinateur de Georges Frog et de London Calling lui demande en effet d’être sa coloriste. Une mission qu’elle accomplira avec succès et qui mènera à de nombreux autres projets. Drac rejoint les dessinateurs de Nekomix en 1996. L’association qui réunit des passionnées de BD est en passe de créer son premier Fanzine. Une occasion qu’elle saisit au bond. Au fil du temps, elle s’investit de plus en plus dans le projet tant côté dessin qu’organisation. Drac conçoit ainsi le site Internet de Nekomix, organise des expositions ou encore représente l’association dans les salons de BD. Outre dessiner ses propres planches pour les fanzines, elle assure aussi occasionnellement la coordination de certains numéros. Nekomix publie un fanzine éponyme, mais aussi Soupir, Soubock et Soumo. En 2005, Drac va ajouter à sa palette de talents, la mise en couleur d’illustrations et de bandes dessinées. Sa rencontre avec le dessinateur Phicil fut décisive dans ce domaine. Le papa de George Frog lui propose en effet de « pigmenter » le premier tome de sa série publiée chez Carabas. Cette dernière relate les aventures/péripéties d’une jeune grenouille française qui, dans les années 30, part à New York, pour tenter sa chance dans le milieu du Jazz. Ce partenariat est un succès qui se poursuit à travers les trois tomes suivants de la série. Elle travaille en parallèle sur la mise en couleur des trois tomes de London Calling, scénarisés par S. Runberg, dessinés par Phicil et édités par Futuropolis. Ces expériences lancent Drac dans sa carrière de coloriste et lui permettent de collaborer par la suite avec d’autres dessinateurs, tels Abdel Bouzbiba et Antoine Dodé (Avril, éditions Carabas) ou Nancy Peña (Tea Party, éditions La Boite à Bulles). Drac utilise la couleur pour créer des ambiances sur un récit graphique, mettre en exergue les éléments importants de l’histoire ou encore différencier les lieux et les scènes. Elle cherche à exprimer sa créativité et à atteindre un résultat à la hauteur de ses exigences, tout en parvenant à traduire le plus justement possible la vision des dessinateurs et auteurs. Drac apprécie aussi énormément de travailler en collaboration avec les dessinateurs et la richesse des échanges qui en résultent.

Texte © Site auteur


Nombre total d'albums : 1

Série # Titre DL ISBN
Aslak 1 L'Oeil du monde 03/2011 978-2-7560-1599-6

^^ Aslak

1 - L'Oeil du monde

versorecto
Scénario :  Hub
Weytens, Fred
Dessin :  Michalak, Emmanuel
Couleurs :  Drac
Éditeur :  Delcourt
Collection :  Terres de Légendes
Dépôt légal :  03/2011
Imprimé : 02/2011
Cote : 
Format :  Grand / Cartonné 
ISBN :  978-2-7560-1599-6
Nb. Planches :  54
Commentaire : Noté « Première édition »